Comment continuer à peindre des fleurs aujourd’hui ? Comment revisiter le bouquet de fleurs, allant de Brueguel à Gasiorowski ?

« Bouquet pour Annie » est la représentation d’une composition florale en décomposition qui par sa mise en forme plastique nous donne deux lectures de la pièce. Une vanité scindée en quatre-vingt-un cadres qui sont autant de mini saynètes, des pièces d’un puzzle qui nous permettent de pénétrer un univers de détails. Une fois assemblés, ces cadres viennent constituer une œuvre de 400cmx300cm, un bouquet gigantesque et pourtant fragile, un simple souffle pourrait faire que tout ne s’effondre.